J19 & 20 : Objectif Pokhara

Pas facile de rejoindre Pokhara à partir de Muktinath. Il ne faut pas oublier que nous sommes toujours au milieu des montagnes. Nous optons pour la solution Jeep jusqu’à Jomsom car la marche devient moins intéressante maintenant (sentier de Jeep justement). Toujours des paysages de folie au pied des Nilgiris et du Daulaghiri dans la vallée du Mustang et ses « Oasis » caractéristiques.

Arrivé à Jomsom, les choses se compliquent. Pas de bus direct pour Pokhara et il faut faire 2 changements minimum. Une grève est annoncé pour le lendemain ce qui pourrait nous bloquer dans les montagnes. La fatigue accumulée depuis le début du trek nous fait opter pour la solution la moins économique mais la plus rapide et la plus fun : l’avion … enfin le coucou quoi. Nous réservons donc notre vol pour le lendemain et nous nous promenons dans Jomsom qui n’a rien de vraiment très intéressant. Des rafales de vent à 80 km/h soulève la poussière qui vole partout dans la ville.

Finalement, nous arrivons à Pokhara avec 2 heures de retard (5 min Népalaises) mais des paysages plein la tête. 18 places dans l’avion (il y avait quand même une hôtesse qui nous a distribuer des bonbons) et nous décollons entre les montagnes de l’Himalaya. Les sensations sont assez fortes et les montagnes semblent si proches.

Maintenant, nous nous accordons un peu de repos. C’est toujours une sensation étrange que d’arriver dans une nouvelle ville. Après plus de 2 semaines dans les montagnes, nous avons eu le temps d’apprécier le paysage et les montagnes s’offraient doucement à notre vue, au rythme de nos pas. Ici, tout nous explosent à la gueule. Trop de détails, de choses à voir, de monde, de voitures (2 semaines que je n’avais pas entendu de voitures !). La seule chose que j’arrive à capter, c’est l’atmosphère. Il fait chaud, très chaud et la ville semble calme malgré le monde. Une atmosphère de paix.

Je pose mon sac et ayant encore un peu d’énergie, je décide d’aller demander des renseignements à l’école de parapente la plus renommé du coin : « Blue Sky Paragliding ». Je reviens 5 heures plus tard à mon hôtel après avoir passé un test pour valider ma pratique. Résultat : demain … je vole. Tout est si simple à organiser ici.

Je fini la soirée après avoir retrouver un des premiers membres de l' »expédition » : Renaud The Butcher. Il est en vie comme moi et nous partageons nos deux expériences sur le fameux Thorung-La. Même après, on continue d’en parler avec des souvenirs plein la tête.

Photos

Publicités

Une réponse à “J19 & 20 : Objectif Pokhara

  1. Même si la photo est flou, le barbier n’était pas du superflu…..
    Bises
    M

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s