J23 & 24 : Forward paddle … FAAASTEEER

Non non non, toujours pas de repos. J’ai décidé de suivre les Irlandais rencontrés sur le trek pour aller faire une session Rafting de 2 jours. Ce n’est pas une activité qui m’attire plus que ça mais pourquoi pas, ça peut être fun.

Nous choissons donc la Marshyangdi Khola comme terrain de jeu. Oui la fameuse rivière que nous avons suivie pendant tout le trek. Résultat, nous retournons à Besi Sahar puis à Bhulbule … mais pour descendre cette fois-ci. Taxi, bus, jeep et je suis de retour sur le chemin du trek. Sensation étrange que de revoir ce chemin qui m’aura bien fait suer et je le regarde maintenant d’un œil victorieux. AH AH tu fais moins le malin maintenant Thorung-La.

Allez cette fois, c’est rafting. Nous préparons le matériel et briefing sur la sécurité avant de partir. 1, 2, 3, ça y est, nous descendons la Marsyangdi river sous les pluies de la mousson. De toute façon, on sera trempé donc ce n’est pas bien grave.

Finalement, les sensations sont assez fortes en rafting et je ne m’attendais pas à être secouer comme ça.

C’est très fun et pas toujours très rassurant. D’ailleurs, quelques minutes plus tard, nous allons mettre fin à notre journée de rafting d’une manière plutôt originale. Le guide nous hurle les consignes de l’arrière du bateau : Forward Paddle, Back Paddle, Left Back Right Forward. Soudain, nous voilà projeté avec le raft sur un rocher et l’eau s’engoufre à une vitesse folle dedans. EVACUATION. Malheureusement, nous sommes au milieu de la Marshyandi Khola en plein milieu des rapides et nous devons tenir à 7 sur un petit bout de rocher qui dépasse. Vraiment pas rassurant et les jambes qui commencent à tétaniser avec le peu de confort que l’on a.

Finalement, on nous évacue un par un du rocher avec une corde pour ne pas être pris dans le courant. Je saute le premier dans les rapides : « JUMP HERE ! », « NO ROCKS ? ARE YOU SURE ? », « YES, JUMP !». Allez un peu de courage et je saute dans les rapides. La puissance du torrent est impressionnante. Je me dégage et tout va bien. Une vingtaine de personne était venu du village voisin pour nous voir (ça leur fait une occupation) et les femmes viennent nous protéger avec leurs parapluies après être secouru. Voilà un bel exemple de la solidarité Népalaise.

Nous repartons en jeep jusqu’à une école où nous allons passer la nuit. La pluie ne cessant pas, l’idée du camping n’enchante personne. Les organisateurs nous préparent le Dhal Bat pendant que nous essayons de faire sécher nos affaires tant bien que mal. L’atmosphère est très calme et le lieu est pour le moins original. Nous dormons dans une salle de cours à même le sol. Pas très confort mais l’odeur de l’aventure est à nouveau là.

Nous repartons le lendemain pour une dernière journée rafting, plus calme et avec le soleil cette fois. Je repars pour Pokhara seul sur le toit d’un bus. La véritable aventure va bientôt commencer …

Photos

Publicités

2 réponses à “J23 & 24 : Forward paddle … FAAASTEEER

  1. T trop ouf vivien je kiff !! avec la caméra on perd pas une miette miam!!

  2. C’est bon ça !!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s