J46 : 180 cc

Tansen

L’idée à fleuri hier. L’envie d’aventure, de sensation forte et surtout de liberté. Plusieurs villes sont à découvrir dans le coin mais en bus, c’est long et contraignant. Et pourquoi pas la moto ?

Me voilà donc parti à la recherche de la bécane qui pourra endurer les 700 bornes de routes. Ni connaissant pas grand-chose en mécanique, je demande conseil. Chaque Népalais me propose donc la dernière moto full option selon eux qui pourtant ressemble à une pétrolette des années 50. Avec l’aide de quelques personnes, j’arrive à trouver la bécane qui me parait convenable : la Bajaj PULSAR (moto indienne). Me voilà donc parti sur la route avec comme premier objectif : TANSEN, un village typique Newar à 119 bornes de Pokhara. Les deux Français du trek ABC me suivent pour cette aventure qui s’annonce brut avec le Népal

J’avale doucement les 120 bornes qui me sépare de cette charmante bourgade (n’oubliez pas que j’ai appris à faire de la moto dans un terrain vague à Pokhara quelques semaines avant) et arrive au coucher du soleil sur la crête qui domine la ville. Au sud, une énorme vallée avec les maisons Newars accroché sur la crête. Au Nord, les multiples replis des contreforts Himalayien avec vu sur le massif des Annapurnas par beau temps. Nous sommes quand même à plus de 140 bornes de ces montagnes et nous arriverons à les distinguer très nettement. Impressionnant comme toujours ce petit pays.

Petit balade dans la foret de pin à la tombé de la nuit en solitaire. Ambiance mystique assuré. Puis je me perd dans les ruelles de Tansen qui ressemble étrangement à celle de Katmandou, à la différence que la ville est en pente. Ca lui rajoute autant de charme.

Photos

Publicités

2 réponses à “J46 : 180 cc

  1. Bonjour,
    Maintenant tu es un pro de la moto , ce doit être plaisant et grisant de parcourir à l’aventure des sites de cette facon.
    je suis allez sur le site pour la pêche , il y a bien des truites ou équivalent , d’ailleurs le lac de pokarra a été le lieu de rendez vous pour la pèche en particulier pour les hotels.
    L’année prochaine je prendrai une petite canne télescopique pour pêcher des goujons dans les torrents autour de l’Everest.
    A+
    Bisous
    Papa

  2. Prend un bon sac de couchage -20 aussi. Tu seras mieux près du poile avec une bonne soupe qu’à côté du torrent glacé !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s