J86 : Welcome to Solu Khumbu

4ème jour de marche

Jumbesi (2700m)

Le temps ne s’améliore pas ici, il pleut toute la journée et mon réveil fut dans un nuage opaque au col de Lamjura. Je ne sais pas si c’est l’altitude ou la fatigue ou encore le manque de confort mais mes rêves sont de plus en plus intense, de plus en plus réel. Je rêve beaucoup de la France et je m’en souviens très bien contrairement à d’habitude. Cela rend le réveil difficile et reprendre la route par un temps pareil me demande beaucoup de motivation. Allez, on repart pour la grande aventure et on prépare son sac version pluie. Je passe le col situé quelques minutes après le Lodge et je descend dans une forêt dense. Au milieu des nuages comme toujours. Le chemin est un torrent est c’est toujours aussi casse gueule. Je sors enfin du nuage après 2 heures de marche et la vallée apparaît devant moi. Je retrouve les paysages Alpin à la différence des porteurs et des « Om Mani Padme Hung » gravé dans les roches. J’apprends que je suis dans le Solu Khumbu alors que je croyais que ce district commençait à Lukla. Mon étape Lunch (Jumbesi) apparait comme d’habitude au dernier moment. Les plis et les replis de l’Himalaya réservent de nombreuses surprises. Le chemin se sépare en deux avant mon étape et l’autre semble se diriger vers un monastère. Allez je tente. J’entre dans ce monastère discrètement et des chiens commencent à m’attaquer dans la cour. Je me réfugie dans la maison la plus proche où un moine de 12 ans m’accueille avec le sourire. Je lui demande si je peux visiter le monastère. « Bien sûr ! ». Tout est possible au Népal. Ce petit moine m’ouvre les portes et j’entre dans le monastère en prenant soin de retirer mes chaussures. L’atmosphère est toujours très calme dans ces lieux et je demande l’heure de la prière pour me joindre à eux. Je repars du temple avec l’idée de les rejoindre plus tard. J’arrive à Jumbesi pour prendre mon lunch et sympathise avec les Népalais du Lodge. Un touriste Allemande passe par là. « Pink face !!! What are you doing here ? ». Hé hé et ben je me promène bien sur. Elle repart vite dans son temple pour méditer et je discute temps de trajet et site à visiter avec les Népalais. « Go to Thuptenchholing Monastery ». OK pourquoi pas ! Un Népalais avec qui j’ai sympathisé me propose de m’accompagner gratuitement. Allez go, c’est parti pour 1h30 de marche à suivre la fusée Népalaise. Finalement, nous mettrons 40 minutes pour ce trajet. Je suis quand même rassuré, il est essoufflé à la fin. Pas comme moi mais bon ! Les paysages sont vraiment sublimes et nous arrivons devant le plus grand monastère du Solu Khumbu, celui où vit le célèbre Ringpotche, réincarnation de la réincarnation de la réincarnation de … Ringpotche … original. Il s’agit d’un célèbre lama du bouddhiste Tibétain. Nous passons parmi les petites maisons des Ami (lama femme !) et nous entrons dans le monastère. L’ambiance est indescriptible. J’ai visité plusieurs monastères dans les environ de Katmandou et de Pokhara mais l’ambiance n’a jamais été celle d’un monastère de montagne. C’est beaucoup plus sage et plus impressionnant. 200 moines sont là devant moi à prononcer inlassablement le « Om » et à tourner leur japa mala (collier de prière). Je m’installe et je prends quelques photos. Mon guide Népalais sort le sien et utilise même le flash donc je n’ai pas vraiment de scrupule. Après quelques clichés, j’oublie l’appareil et profite de l’ambiance mystique et reposante de ce lieu. C’est vraiment impressionnant. Un moine passe et me sert le thé Tibétain sans que je ne demande rien. Je me sens intégré malgré ma Gore Tex bleu fluo qui fait un peu tache avec leurs robes rouges. Nous restons une bonne heure à apprécier ce lieu et nous repartons avec le même rythme vers le lodge de Jumbesi. Nous repassons devant les champs de blé et les nuages qui s’accrochent aux collines. C’est magnifique. Je trouve aujourd’hui l’image que j’avais rêvé du Népal étant gosse. Le calme, la montagne, les paysages sublimes saupoudrés d’une petite couche de mysticisme tibétain. Nous rentrons au lodge où je paye ma bière comme compensation financière pour mon pote-guide, des rêves de Khumbu plein la tête.

Photos

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s