J90 : Mane

7ème jour de marche

Namche Bazaar (3440m)

14h21 : Me voilà maintenant dans cette ville qui était pour moi un mythe. Namche Bazaar. La capitale du pays Sherpa. On en parle beaucoup dans les livres, les reportages, les histoires d’alpinismes et maintenant c’est mon tour. J’y suis. Namche Bazaar. Bien sûr, le temps est encore nuageux et je ne distingue pas encore toute la ville mais je la reconnais, celle que j’ai vu mainte et mainte fois en photo.

Mon arrivée à Namche Bazaar

Je pars ce matin de Lukla sans grande motivation. Le temps est encore couvert et mes chaussures trempées. Le chemin est simple pour une fois et plutôt plat malgré les tranchés que les Népalais sont en train de creuser pour faire passer l’électricité.

Forcément, ça pose parfois problème !

J’avance sans mal avec les 6 jours de préchauffe depuis Jiri et j’arrive à mon étape du jour, Phakding, sur les coups de 9 heures. QUOI Déjà !!!

Assiette de momo et je me dis : pourquoi pas Namche aujourd’hui, je ne suis pas si loin maintenant. Cette ville que je rêve de prendre en photo et qui est toujours une légende pour moi. Allez go je me lance. Je remonte doucement la rivière lactée et la traverse à plusieurs reprise sur des ponts suspendus qui sont de plus en plus impressionnant. Passe dans des villages avec les immenses « Om Mani Padme Hung » qui sont gravés dans la roche et peint de noir et de blanc.

Om Mani Padme Hung, célèbre mantra du bouddhisme tibétain

Je passe le dernier pont suspendu avant Namche Bazaar qui est accroché à deux versants de collinesverticaux et dont les Loung-Ta et long tissus vonlent au vent. Impressionant.

Dernier pont suspendu avant Namche

A l’attaque

On attaque la montée vers Namche. Cette fois ça monte sec et la pluie revient me dire bonjour. Je grimpe à flanc de colline version Himalaya dans une forêt qui s’accroche à la verticalité mais heureusement, ce n’est pas très long. J’atteins enfin la porte de Namche. Mon coeur bat fort et j’attend l’instant où je vais rentrer dans ce mythique cuvette. Namche où l’amphithéâtre du peuple Sherpa. Les maisons s’accrochent les unes au dessus des autres pour pouvoir assister au spectacle qui se dresse au milieu : le vide, immense.

Namche Bazaar où la ville rempart face au Himalaya. Elle est à l’image de ce pays perdu qui a pourtant su attirer les personnages les plus célèbres. L’ivresse des sommets comme leurs simples contemplations attire des masses de touristes et les plus grands alpinistes. Amphithéâtre de roches où les lodges où les lodges s’accrochent, spectacle de la haute montagne tout autour. Malheureusement ou heureusement, les montagnes sont timides en cette fin de Juillet et les touristes préfèrent en prendre plein la vue pendant leurs séjours express dans ce pays. Ils n’aiment pas les nuages et la pluie. Moi je suis venu ici pour une dame en particulier. La dame enceinte, l’Ama Dablam. Je serais prêt àattendre qu’elle se déshabille de ces nuages pour mieux l’apprécier et y cueillir les plus belles photos dans sa robe blanche. Namche Bazaar, cette ville étape et pourtant mytique.  Porte d’entrée du Khumbu et capitale du Pays Sherpa. Encore une ville façon Népal cachée dans les replis des plus hauts sommets. C’est ici que commence l’aventure d’un des pays les plus hauts du monde.

Photos

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s