J93 : Triste brouillard

9ème jour de marche

Deboche (3820m)

6h29 : Le réveil est un véritable supplice. Me voilà toujours au milieu des nuages et le froid commence à s’inviter.

Vue de Deboche

Je ne vois toujours rien. On continue d’avancer à l’aveugle. Voilà mon 9ème jour de marche et je n’ai qu’aperçu des ombres de parois rocheuses. Les sherpas eux ne se laisse pas démoraliser. Sur ce trek, tout est en construction. Et c’est la scie à bois qui tourne jusqu’à 21h pour reprendre à 6h du mat. On agrandit les lodges pour accueillir encore plus de touriste pendant la belle saison en Octobre. C’est une véritable industrie. Ils ont tout compris par contre ma tranquillité à 3820m, je peux l’oublier.

Pheriche (4200m)

17h36 : Les journées commencent à devenir vraiment tristounette. Toujours gris, pas de paysage, les villages sont déserts.

Sur la route

Heureusement que je suis le Brésilien et son guide, il n’y a pas d’autres touristes sur la route. Nous sommes au milieu des plus grands sommets du monde et nous n’avons rien vu. Nous passons par Pengboche avec sa fameuse vue sur l’Ama Dablam, Somare qui est au pied de cette montagne de légende.

Pengboche

Malheureusement, rien. Nous charions donc le guide : « Alors, c’est l’arnaque. Elles sont où tes montagnes ? ». En tout cas, voilà la chambre la plus confortable que j’ai eu depuis mes 3 mois de pérégrination au Népal. Tout ça à 4200m d’altitude … un comble.

Photos

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s